Le blog du Lifestyle : l'actualité dietplus, la perte de poids & le bien-être.

blog_img
blog_img

Les 5 règles d'or de l'apéritif léger

1 L’alcool vous limiterez
Un verre de vin rouge ou une flûte de champagne ? Pourquoi pas, car ce sont les alcools les moins caloriques. Mais dans ce cas prévoyez de faire le repas uniquement à l’eau ensuite. Vous pouvez aussi siroter une demi dose à l’apéro, et une autre demi-dose pendant le repas. Cela vous donnera l’impression d’avoir bu deux verres, alors que vous n’en aurez pris qu’un !

2 Les aliments trop gras et salés vous délaisserez
La plupart des aliments qui constituent habituellement nos apéritifs présentent l’inconvénient d’être trop gras et/ou trop salés : chips de pommes de terre, cacahuètes et autres biscuits sont ainsi à éviter.
A la place, pensez aux chips de légumes !
Dans la même logique, au traditionnel mais calorique saucisson, préférez une viande des Grisons. Et sur vos toasts, plutôt que du pâté de foie, misez sur du saumon fumé.

3 Pour les légumes vous opterez
Peu caloriques et riches en nutriments divers, les légumes sont à la base d’une alimentation saine et équilibrés. Ce principe vaut pour vos apéritifs autant que pour vos repas !
Tomates cerises, petites verrines, bâtonnets de carotte ou de courgette (que vous pouvez accompagner d’une sauce légère au fromage blanc, par exemple), ou encore céleri, radis, chou- fleur… vous garantiront plaisir et minceur.

4 Vos quantités vous gérerez
Ne culpabilisez pas si jamais vous cédez à la tentation d’un aliment trop riche. Dans le cadre d’une perte de poids, les écarts ne sont pas interdits… tant que vous en gardez la maîtrise ! Sachez vous faire plaisir tout en faisant attention à vos quantités. L’apéritif doit éveiller vos papilles, mais pas combler votre appétit !

5 Votre repas vous adapterez
En appliquant les conseils qui précèdent, vous limiterez les apports énergétiques de votre apéritif. Quoiqu’il en soit, gardez à l’esprit que plus celui-ci sera riche, plus le repas qui suivra devra être léger. Bien manger, c’est avant tout satisfaire sa faim. Pensez-y avant de reprendre du plat de résistance ou de vous
précipiter sur le dessert par pure gourmandise !

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur linkedin

Nous avons tous un aliment préféré. Celui dont nous faisons systématiquement emplette au supermarché, et dont nous avons toujours une réserve au réfrigérateur ou dans un placard. Nous nous en accordons pour fêter une bonne nouvelle, ou au contraire pour soigner nos vagues à l’âme.

S’il n’est pas la boisson nationale comme chez nos voisins d’Outre-Manche, le thé n’en reste pas moins très prisé dans notre pays. En particulier par celles et ceux qui n’apprécient guère le café.

Comme dirait Olive : « Au final, c’est Popeye qui avait raison ! » L’épinard est évidement riche en fer, on nous avait prévenu. Mais saviez-vous que ce légume feuille contient également des nitrates et de la vitamine B9 ? Cru, c’est même une excellente source de calcium, d’acide folique, de magnésium et de fibres.

On ne va pas se mentir, « bonnes résolutions de début d’année » rime parfois avec « Je finis par abandonner » . Pour 2022, dietplus vous lance le défi de n’en fixer qu’une seule et unique, mais qui vaut la peine : « Démarrer avec mon coach à mes côtés ! » Car s’il est bien quelqu’un sur qui vous pouvez compter, c’est votre coach dietplus.