Le blog du Lifestyle : l'actualité dietplus, la perte de poids & le bien-être.

blog_img
blog_img

Les 5 règles d'or de l'apéritif léger

1 L’alcool vous limiterez
Un verre de vin rouge ou une flûte de champagne ? Pourquoi pas, car ce sont les alcools les moins caloriques. Mais dans ce cas prévoyez de faire le repas uniquement à l’eau ensuite. Vous pouvez aussi siroter une demi dose à l’apéro, et une autre demi-dose pendant le repas. Cela vous donnera l’impression d’avoir bu deux verres, alors que vous n’en aurez pris qu’un !

2 Les aliments trop gras et salés vous délaisserez
La plupart des aliments qui constituent habituellement nos apéritifs présentent l’inconvénient d’être trop gras et/ou trop salés : chips de pommes de terre, cacahuètes et autres biscuits sont ainsi à éviter.
A la place, pensez aux chips de légumes !
Dans la même logique, au traditionnel mais calorique saucisson, préférez une viande des Grisons. Et sur vos toasts, plutôt que du pâté de foie, misez sur du saumon fumé.

3 Pour les légumes vous opterez
Peu caloriques et riches en nutriments divers, les légumes sont à la base d’une alimentation saine et équilibrés. Ce principe vaut pour vos apéritifs autant que pour vos repas !
Tomates cerises, petites verrines, bâtonnets de carotte ou de courgette (que vous pouvez accompagner d’une sauce légère au fromage blanc, par exemple), ou encore céleri, radis, chou- fleur… vous garantiront plaisir et minceur.

4 Vos quantités vous gérerez
Ne culpabilisez pas si jamais vous cédez à la tentation d’un aliment trop riche. Dans le cadre d’une perte de poids, les écarts ne sont pas interdits… tant que vous en gardez la maîtrise ! Sachez vous faire plaisir tout en faisant attention à vos quantités. L’apéritif doit éveiller vos papilles, mais pas combler votre appétit !

5 Votre repas vous adapterez
En appliquant les conseils qui précèdent, vous limiterez les apports énergétiques de votre apéritif. Quoiqu’il en soit, gardez à l’esprit que plus celui-ci sera riche, plus le repas qui suivra devra être léger. Bien manger, c’est avant tout satisfaire sa faim. Pensez-y avant de reprendre du plat de résistance ou de vous
précipiter sur le dessert par pure gourmandise !

SEL-2-1172x1181

Sel de table, sel alimentaire ou sel de cuisine : autant d’appellations pour un même condiment. Bien que nécessaire, le sel peut être néfaste car généralement nous en consommons le double de la quantité utile : 10 g par jour au lieu de 5 ! Connaissez-vous bien cet élément que vous ingérez tous les jours, parfois sans même le savoir ?

RASSASIE-1172x1181

« La faim est mauvaise conseillère », dit le proverbe. A juste titre : quand on a faim, on à tendance à ne penser qu’à manger. Or, une alimentation équilibrée est la clef de votre perte de poids. Pourtant, il existe des solutions, notamment les aliments rassasiants mais à faible indice calorique. 3 grands groupes d’astuces sont à votre disposition, pour toutes les occasions !

OIGNONS-1172x1181

Légume, aromate ou condiment ? Impossible de se prononcer tant l’oignon fait partie de notre cuisine ! Et pour cause, on le retrouve aux quatre coins du globe et en toute saison. De la famille des alliacés, cet incontournable de la cuisine se consomme cru comme cuit.

DETENTE-1200x600

On le sait, un esprit sain demeure dans un corps sain. Pour cela, il convient de préserver son propre bien-être, essentiel pour votre perte de poids. Une petite demi-heure de détente par jour vous permettra de déstresser et faire retomber la pression qui peut peser sur vos épaules.