Retour aux articles

Le TOP 5 des légumes de printemps

Le printemps est synonyme de renouveau. Tandis que bourgeons et fleurs apparaissent dans la nature, les pastels se retrouvent dans nos assiettes.

1) L'asperge
Toutes les recettes sont permises ! Attention cependant au temps de cuisson pour préserver les nutriments type magnésium et potassium. Privilégiez les pointes, riches en minéraux, et les sauces légères, à base de fromage blanc, en accompagnement.
2) Le radis 
Croquant et avec un goût piquant, il est l’alternative aux apéros « chips ». Sa couleur et sa forme dynamiseront vos soirées post-hivernales ! Le radis se consomme en primeur, dès le mois de février. Ce légume-racine est riche en minéraux et oligo-éléments. Sa concentration en souffre stimule la digestion.
3) L’aubergine 
Elle favorise le transit intestinal. Inutile de la peler : les principaux minéraux se trouvent dans la peau. L’aubergine se consomme cuite. Veillez à ne pas utiliser d’huile car elle l’absorberait comme une éponge.
4) Le cresson 
Très léger, il facilite la digestion par ses fibres douces et agrémente tous vos mets (viandes et poissons). Riche en bêta-carotène, il change de la sempiternelle carotte qui prévient les maladies cardio-vasculaires. Le cresson est surtout surprenant car, mâché, il devient condiment et remplace le persil. Les graines de cresson alénois se consomment sans modération : elles sont notamment reconnues comme étant diurétiques.
5) Le concombre 
Pensez à lui pour colorier vos féculents d’un vert pâle. Avec ses 96 % d’eau, il figure parmi les légumes les moins caloriques. Mastiquez lentement pour prévenir tout désagrément intestinal. Cela contribuera de surcroît au sentiment de satiété.

 

Le saviez vous?
Noix, noisettes, amandes, pistaches…les fruits à coque sont bons pour la santé mais présentent de nombreuses protéines allergisantes. La vigilance est de mise.

Vertus et bénéfices
Concentrés d’oligo-éléments et de minéraux, ils sont également des bombes de vitamines. D’ailleurs, des vertus anti-fatigue, anti-stress et anti-vieillissement leurs sont associées. L’action anti-inflammatoire sur les artères endigue les maladies ou lésions cardiovasculaires. La forte concentration en fibres alimentaires favorise le transit et limite le risque de cancer colorectal en nettoyant et en protégeant les intestins.

Attention aux quantités !
rais ou grillés, seuls ou en accompagnement, les fruits à coque se consomment sous toutes les formes ! Attention, cependant, à ne pas consommer les versions apéritives car sel et sucre s’y concentrent à hautes doses ! Méconnus des Français qui les consomment peu, une poignée de fruits à coque, au en collation par exemple, apporte tonus pour la journée et sans entraver votre programme alimentaire.